x

se faire rappeler

FONDAMENTAUX DU CONTRÔLE PERMANENT ET DE MAÎTRISE DES RISQUES

Actualités des métiers spécialisés

  • PUBLIC & PRÉREQUIS

    Les responsables de second niveau des filières « Contrôle Permanent et Risques ».
    Absence de prérequis.

  • ANIMATION

    Jean-Lou GALISSI, 38 ans d’expérience au sein de l’ACPR : contrôle de conformité des établissements bancaires et financiers et à l’audit interne

  • PROGRAMME

    INTRODUCTION
     

    1. Généralités

    2. Le contexte international : les crises et scandales financiers récents

    3. Le constat et les réponses
     

    I. CONNAITRE LE CONTEXTE GÉNÉRAL DE L’ACTIVITÉ BANCAIRE
     

    1. L’environnement bancaire

    2. Évolution du cadre réglementaire sur le contrôle interne / méthodologie de la BCE

    3. L’organisation des fonctions de contrôle et management opérationnel
     

    II. LE CONCEPT DU CONTRÔLE INTERNE

    Les principes du Comité de Bâle / articulation « Management des risques », contrôle interne
     

    III. LES ACTEURS DU CONTRÔLE, LEURS MISSIONS DANS LE CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE ET LEUR LÉGITIMITÉ
     

    IV. MAÎTRISE DES RISQUES
     

    1. Les étapes d’une cartographie des risques

    2. Le dispositif de maîtrise des risques (DMR)
     

    V. DISPOSITIF DE CONTRÔLE PERMANENT
     

    1. Mettre en place les contrôles permanents de 1ers et 2èmes niveaux

    2. L’articulation entre les différents niveaux de contrôle

    3. Mettre en place les contrôles
     

    VI. L’APPLICATION DU CONTRÔLE PERMANENT / LES OUTILS
     

    L’exploitation des résultats des contrôles et la mise en place d’actions correctives
     

    VII. MANAGEMENT ET SUPERVISION DU DISPOSITIF DE CONTRÔLE PERMANENT
     

    1. Le pilotage du dispositif

    2. Les reportings afférents

    3. L’évaluation de l’efficacité du dispositif de contrôle interne

  • OBJECTIFS & MÉTHODE
    • Développer leurs compétences et se perfectionner, notamment dans une optique de coordination des contrôles permanents
    • Créer non seulement les procédures, les contrôles et les systèmes appropriés mais surtout de susciter, par la formation, l’information et le conseil, la  professionnalisation de tous les collaborateurs acteurs du dispositif de contrôle interne
    • Homogénéiser les différents attendus notamment réglementaires dans ce domaine tout en professionnalisant la filière
    • Répondre d’une part aux attentes internes et d’autre part au régulateur (BCE/ MSU).


    Apports théoriques et travail en sous-groupe au travers d’études de cas
    Échanges de bonnes pratiques
    Des évaluations amont et aval (QCM) pour valider l’acquisition des connaissances

Informations

  • à partir de 1010 € HT
  • Durée: 
    7 heures
  • 17 mars 2021

s’inscrire à la newsletter